Projets culturels en cours

projets culturels en cours

Vision Patrimoine 2020

vision2020

Etablissements sous tutelle

bnrm logo fr archive logo fr theatre logo

Statistiques culturelles

revue statistique2012 2015 1

Instituts de formation

inba logo fr isadac logo fr insap logo fr

S.I.E.L 2016

siel231

Guides

biblio guide festiv guide fr salles guide

Courrier Electronique

mail15

Musée d'archéologie à Rabat

musee_rabatCrée dans les années 20, ce musée abrite les trouvailles archéologique mises au jour dans les différents sites fouillés à l'époque, notamment ceux de Volubilis. Banassa. Thamusida... Sa vocation est de présenter, à travers les vestiges qu'il renferme, l'histoire du Maroc depuis la Préhistoire jusqu'à l'époque islamique : outils des hommes préhistoriques, mobilier néolithique, inscriptions libyco-berbères. splendide collection de divinités romaines, statuettes en bronze ou en marbre, céramique des premières cités de l'époque islamique... Tout un éventail d'objets, d'outils y trouvent place notamment les bustes en bronze de Juba II , de Caton. sans oublier des chefs d'oeuvres comme les statues de l'éphébe couronné, le vieux pêcheur, le chien de Volubilis...

 

Présentation de l'exposition

Salle 1 - Expositions temporaires :

Cet espace est destiné à présenter temporairement des expositions consacrées aux résultats de la recherche archéologique au Maroc.

Les sites portés sur la carte ne représentent que les principaux gisements connus à ce jour. La reprise des prospections programmées enrichirait considérablement nos connaissances en apportant de nouveaux documents sur les civilisations anciennes du Maroc.

Salle2 - Rez-de-chaussé :

Cet espace est consacré aux civilisations préhistoriques:

De nombreuses civilisations préhistoriques sont connues au Maroc. Chacune est caractérisée par un outillage spécifique. La plus ancienne de ces civilisations est la Pebble-culture connue notamment à Arbaoua, Douar Doum (région de Rabat) et à Casablanca.

La civilisation acheuléenne se trouve dans de nombreux gisements à Sidi Abderrahmane, à Casablanca, à Daya El Hamra près de Tiflet... C'est à elle que se rapportent les plus anciens restes humains découverts au Maroc (Hommes de Sidi Abderahmane, Rabat et Salé),

Plus tard apparaît l'Homo sapiens archaïque responsable de la civilisation moustérienne (Homme de Jbel Irhoud). La civilisation atérienne est spécifique au grand Maghreb : les seuls témoins humains ont été mis au jour au Maroc (homme atérien de Témara, de Dar Es Soltane et d'El Harhoura)

L'Ibéromaurusien est représenté dans de nombreux gisements notamment à Taforalt et à lfri n'Baroud. Avec le Néolithique apparaît un nouveau mode de vie. basé sur l'agriculture et l'élevage et de nouvelles techniques (céramique, pierre'polie) ainsi que l'art rupestre. Parmi les sites les plus importants on retient les grottes de la région de Tanger et de Tétouan, les nécropoles d'El Kiffen et de Skhirat.

La civilisation protohistorique est surtout connue par l'art rupestre du Haut Allas. La hache de cuivre de l'oued Akreuch et l'épée de l'oued loukos en sont les seuls témoins archéologiques actuellement connus.

Ier étage:

- Archéologie islamique

Les premiers contacts du Maroc avec l'Islam datent du Vllème siècle après J.-C. Très vite, la religion musulmane est adoptée et le pays devient un de ses fervents défenseurs.

Les témoins matériels de l'Histoire du Maroc musulman sont innombrables et variés. L'investigation archéologique qui en révèle l'importance et les caractéristiques n'en est encore qu'à ses débuts. Mais déjà les quelques sites fouillés - dont certains sont présentés pour la première fois - apportent la preuve d'un patrimoine riche et varié, où se rejoignent le génie autochtone et l'apport islamique: al-Maghreb al-Aqsa (le Maghreb extrême) était véritablement un des foyers les plus actifs et les plus prospères du monde musulman.

- Le site de Sala (Challah)

Ce site est l'exemple d'une ville maurétanienne et romaine active et prospère jusqu'au IVème siècle après J.-C.), devenue au Xlllème siècle une nécropole royale. Les fouilles y ont révélé maints aspects de sa première grandeur tandis que les vestiges islamiques y témoignent d'un art de bâtir marqué par la finesse et la richesse de certains thèmes du décor architectural.

Le patio:

Dans cet espace sont exposées certaines des meilleures gravures du Maroc, telles que la stèle funéraire de N'khila, la dalle portant gravé un poignard ou celle portant une inscription lybique. Y sont exposées aussi , plaquées au mur, certaines stèles votives, découvertes à Volubilis, et plusieurs plaques portant des inscriptions latines. enfin on y trouve la fameuse stèle d'Abou Yacoub Youssouf qui provient du Chellah. Le Jardin Il regroupe une belle collection lapidaire qui se compose de stèles lybiques, de chapiteaux, de bases de colonnes et de statues, de caissons, de meules, d'autels, de cadrans solaires, d'une chaudière, d'un regard d'égout, d'un fragment de voûte de thermes montrant un splendide décor en mosaïque...

Salle 3 - Civilisations préislamiques

Les pièces les plus prestigieuses des collections provenant des fouilles de Mogador, Volubilis, Banasa, Thamusida, Sala, ont depuis longtemps été regroupées au Musée archéologique de Rabat. Elles sont actuellement présentées en fonction de grands thèmes qui rendent compte des principaux aspects des civilisations préislamiques au Maroc.

La Présence des Phéniciens puis probablement des Carthaginois est attestée sur les sites côtiers, jusqu'à Magador. Plus tard, entre le IIIème et le Ier siècle avant J.-C. se développe une civilisation rnaurétanienne, connue en particulier par les céramiques peintes fabriquées à Banasa.

A partir du dernier quart du Ier siècle avant J.-C., le royaume de Juba II et de Ptolémée, derniers rois de Maurétanie, est sous influence romaine. Les cités de Sala, Volubilis, Lixus, Tingi, Taniuda, sont déjà des centres urbains à cette époque.

A Partir de la création de la province romaine de Maurétanie tingitane, l'empreinte de Rome se manifeste dans l'urbanisme des cités, l'organisation du dispositif militaire, la mise en valeur des territoires. Les fouilles ont mis au jour de nombreux témoignages de la vie publique et privée des Hommes de cette époque ; elles ont également fait ressortir la part d'originalité qui distingue la province de Maurétanie tingitane des autres provinces du monde romain.

 

musee_rabat-objets

 


Musée Archéologique de Rabat
23, rue Brihi -Rabat
Tél. : (+212) 537 70 19 19

Copyright © 2017 Ministère de la Culture - Tous droits réservés