Projets culturels en cours

projets culturels en cours

Vision Patrimoine 2020

vision2020

Etablissements sous tutelle

bnrm logo fr archive logo fr theatre logo

Statistiques culturelles

revue statistique2012 2015 1

Instituts de formation

inba logo fr isadac logo fr insap logo fr

S.I.E.L 2016

siel231

Guides

biblio guide festiv guide fr salles guide

Courrier Electronique

mail15

Médina d'Essaouira

La ville actuelle d’Essaouira fut fondée par le sultan alaouite Sidi Mohammed Ben Abdellah en 1765. Son entreprise s’inscrivait dans une volonté d’avoir un port qui concentre la plus grande partie des revenus du commerce avec l’europe. Pour cette fin il fait appel aux services de l’ingénieur français originaire d’Avignon Théodore Cornut. La ville dont ce dernier dessina les plans comprenait trois quartiers principaux destinés à accueillir respectivement les musulmans, les juifs et les chrétiens. Pour ces derniers on bâtissait même des maisons d’inspiration européenne avec plusieurs étages et de larges fenêtres extérieures. L’inspiration du modèle européen se laisse voir aussi dans le plan de la ville conçu en damier. Depuis sa fondation au XVIIIème siècle et jusqu'au début du XXème siècle, Essaouira a joué un rôle fondamental en tant que port international d’échange commercial entre le Maroc et le reste du monde. Plusieurs consulats ainsi que des négociants de différents pays s'y sont établis Comme toutes les centres historiques du Maroc Essaouira recèle d’importants monuments historiques de grande valeur architecturale :

 

La Muraille d’Es-saouira

La muraille de la ville d’Essaouira marie deux ystèmes défensifs. Le premier se développe sur le côté de la terre ferme et porte les traits de l’architecture militaire marocaine. C’est une ligne de remparts flanquée de tours barlongues et percée de portes monumentales de type alaouite. Le second, protége la ville du côté de l’océan, est de type franchement européen et porte en lui les caractéristiques de l’architecture du Vauban. constitue l’ouverture principale du port sur la médina.

 

La Sqala de la médina

Elle se située au nord-ouest de la médina et constitue la fortification principale de la cité, face à l’océan. C’est une forteresse composée d’une immense plate-forme rectangulaire à deux niveaux solidement bâtis. Le rez-de-chaussée abrite une série de casemates utilisées comme dépôt de matériel militaire. L’étage dont l’accès se fait par une rampe se compose d’une tour circulaire de surveillance.

 

Bastion de Bab Marrakech

C’est l’édifice défensif le plus important du côté terre. Il se présente sous forme d’une batterie circulaire qui couvre un angle de 270° qui permet de dominer la quasi-totalité des accès Est de la médina. D’un diamètre de 35 m, il occupe une superficie d’environ 980m2. L’intérieur de la tour servait de poudrière et d’entrepôt de munitions. Sa structure, solidement bâtie en moellons et pierre de taille, est composée d’un double mur extérieur relié à un noyau central (tour de 8m de diamètre) par une enfilade d’alcôves voûtées découpant ainsi l’espace en 11 compartiments identiques communicant tous par une galerie en coursives. L’entrée, agencée en doubles chicanes symétriques, occupe -avec les escaliers desservant la terrasse- l’espace de trois alcôves.

 

Les Portes

Les portes d’Essaouira sont de deux types. Les portes de style marocain caractérisées par leur caractère saillant par rapport à la courtine et leur ouverture extérieure et intérieure en arcs en plein cintre il s’agit des portes de Bab Doukkala, Bab Marrakech et Bab Sbaa. Le second type de portes et celui à trait européen. Le modèle représentatif est la porte du port. C’est une ouvrage monumental surmonté d’un fronton triangulaire de style grec supporté par des colonnes cannelées. L’intérieur d ce fronton est meublé par l’inscription fondation gravée en cursif. La porte donne accès sur un passage surmonté d’une coupole en forme de pyramide tronquée, de base carrée et recouverte de boiseries.

 

Mosquée Ben Youssef

Située dans la partie Sud-Est de la médina, la mosquée Ben Youssef est l’un des édifices les plus importants et les plus imposants de la cité, une grande partie de sa façade s’appuie sur les remparts qui bordent le Méchouar.

Le plan de l’ensemble de cette mosquée est assez régulier. La surface couverte forme un trapèze droit, accolé à un triangle ayant comme hypoténuse la petite base du trapèze. Sa surface totale est d’environ 2080 m². L’oratoire est composé de trois nerfs parallèles au mur de la qibla. Un patio rectangulaire d’environ 35mx13m donne un certain recul à la salle de prière. Au milieu coule une fontaine à ablutions. Les portes et les plafonds de la mosquée sont peints d’une façon très fine.

Copyright © 2018 Ministère de la Culture - Tous droits réservés