Projets culturels en cours

projets culturels en cours

Vision Patrimoine 2020

vision2020

Etablissements sous tutelle

bnrm logo fr archive logo fr theatre logo

Statistiques culturelles

revue statistique2012 2015 1

Instituts de formation

inba logo fr isadac logo fr insap logo fr

S.I.E.L 2016

siel231

Guides

biblio guide festiv guide fr salles guide

Courrier Electronique

mail15

Communiqué de presse : Bilan de la 23ème édition du Salon International de l’Edition et du Livre, 2017

siel2017La 23ème édition du Salon International de l’Edition et du Livre, organisée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et inauguré par Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid le 9 février 2017, a été clôturée dimanche soir après dix jours de célébration du livre, de la créativité et de la culture.

L’Afrique a été célébrée lors de cette édition, à travers les onze Etats membres de la Communauté Economique de l'Afrique Centrale - CEEAC, invités d’honneur : le Gabon, l'Angola, le Burundi, le Cameroun, la République Centrafricaine, le Congo, la République Démocratique du Congo, la Guinée Equatoriale, le Rwanda, Sao Tomé-et-Principe, et le Tchad. Une importante délégation officielle, comprenant 8 ministres de la culture et de hauts responsables, ainsi qu’une délégation culturelle et professionnelle regroupant 20 écrivains et 33 éditeurs étaient ainsi présentes à Casablanca, permettant de mieux faire découvrir la richesse et la diversité de la culture africaine à travers un programme culturel « invité d’honneur » et une offre documentaire variée.

Dans ce cadre, le ministère de la Culture a organisé une rencontre de haut niveau sur « les industries culturelles et le développement en Afrique » à laquelle ont participé les ministres de la culture et hauts responsables de l’Afrique Centrale, des ministres marocains et des dirigeants d’institutions publiques et privées.

Des rencontres professionnelles entre éditeurs marocains et d’Afrique Centrale ont également été organisées permettant d’avancer vers des partenariats dans le domaine de l’édition. Dans cet esprit, Casablanca et le Salon international de l’édition et du livre ont eu le privilège d’abriter l’annonce de la création de « l’Alliance des éditeurs des pays de l’Afrique Centrale ».

Cette édition a accueilli 702 exposants de 54 pays, dont 353 exposants directs et parmi lesquels 183 du Maroc, confirmant l’ouverture internationale du Salon. L’ensemble des stands d’exposition ont couvert une superficie de plus de 9000 m² au sein de l’espace des Foires de Casablanca.

Le Salon a présenté un fonds documentaire de plus de 120.000 titres, dont la moitié a été publiée lors des trois dernières années et dont 66% sont en arabe, 30% en français, 3% en anglais et 1% dans d'autres langues. Les titres exposés ont couvert divers domaines : 24% dans le domaine de la littérature, 16% pour les sciences sociales, 17% pour le livre pour enfants, 8% pour le livre religieux, 7% pour les sciences, 6% pour la philosophie, 6% pour les langues, tandis que le reste se réparti entre livres d'économie, d’arts, d'histoire et de géographie.

Le ministère de la Culture a veillé, avec rigueur et en collaboration avec ses partenaires, à ce que le fonds documentaire présenté reflète les valeurs de tolérance et d'ouverture qui caractérisent le Maroc, ne laissant ainsi aucune place aux livres incitant à la haine, à la violence ou à l’antisémitisme, ou en opposition avec les références spirituelles de l’Islam au Maroc.

Le programme culturel de cette édition, organisé par le ministère de la culture et nombre d'institutions, de maisons d'édition, d’associations et de centres culturels étrangers, a présenté pas moins de 690 activités, dont 284 conférences et rencontres et 353 signatures, outre 53 activités jeunesse organisées à l'Espace enfant du stand du ministère de la Culture. Parmi les différents espaces qui ont accueilli ces activités culturelles, la grande salle « Afrique », en référence à l’invité d’honneur, la salle « Edmond Amran El Maleh » dont le Salon a fêté le centième anniversaire de ce grand intellectuel marocain, tandis que la troisième salle a porté le nom du voyageur marocain Ibn Battuta, à l’occasion de la célébration du Prix du voyage Ibn Battuta, décerné lors cette édition par le Centre « Irtiyad Al Afaq », en partenariat avec le ministère de la Culture.

Parmi ces différentes activités culturelles, animées par de grands noms de la littérature et de personnalités de divers horizons, la remise du Prix de la lecture, dans sa troisième édition, organisé par le Réseau de la lecture au Maroc en partenariat avec le ministère de la culture, pour récompenser les jeunes scolaires pour leur intérêt à la lecture, mérite amplement d’être soulignée.

Le Hub des droits, dans sa deuxième édition, en tant qu’espace d’échange et d’achat de droits d’édition, organisé par le ministère de la Culture en partenariat avec « Maroc Export », a connu la participation d’éditeurs et des professionnels du livre en provenance de 14 pays : le Maroc, l'Allemagne, la Chine, l'Egypte, l'Italie, la Palestine, la Tunisie, la Turquie, le Cameroun, le Gabon, le Rwanda, le Congo, la République Démocratique du Congo et le Tchad.

Cette 23ème édition du Salon International de l’Edition et du Livre de Casablanca a globalement répondu aux attentes des professionnels du livre et d’un large public. Que des efforts doivent être faits constamment pour en améliorer les prestations, cela ne fait pas doute. Mais le fait est là : ce Salon fut une grande fête culturelle populaire drainant pas moins de 345.830 visiteurs, ce qui ne fait que confirmer l'importance que revêt cet événement, au niveau national et international.

Copyright © 2017 Ministère de la Culture - Tous droits réservés