Vernissage à Rabat d’une exposition de livres et de photos historiques à l’occasion du 66è anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple

Le vernissage d’une exposition de livres et de photos historiques, a eu lieu lundi soir à Rabat, à l’occasion de la célébration du 66ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple, retraçant la lutte épique du Trône alaouite et du peuple marocain pour la liberté et l’indépendance.
L’exposition, qu’accueille le siège du ministère de la Culture et de la communication, dévoile une sélection de photographies et d’ouvrages qui relatent une épopée glorieuse ayant marqué l’histoire du Maroc à bien des égards et se concentrent sur une étape mémorable de l’histoire de la lutte contre le colonialisme, témoignant des liens indéfectibles entre les Marocains et le Trône Alaouite.
A cette occasion, le ministre de la Culture et de la communication, Mohamed Laaraj a indiqué que l’inauguration de cette exposition permet d’évoquer un moment de gloire traduisant la parfaite symbiose et les liens profonds et solides entre le Trône alaouite et le peuple marocain.
Il s’agit aussi de contribuer, a-t-il dit, « à la conservation d’une partie de la mémoire qui rappelle le retour d’exil de feu SM Mohammed V » et les sacrifices ayant permis de s’affranchir du joug colonial pour se consacrer ensuite à l’œuvre de l’édification nationale et de la construction de l’État marocain moderne.
Il a, dans ce sens, relevé que feu SM Hassan II s’est consacré à l’édification institutionnelle, notant que lors des 20 ans de règne de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Maroc a vécu une révolution sereine qui a changé la face du Royaume dans l’ensemble des secteurs.
M. Laaraj a par ailleurs mis en évidence les progrès réalisés dans le secteur de la culture, précisant que durant cette période, des projets structurants ont vu le jour, notamment la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc, du Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain, des Archives du Maroc, et l’ouverture prochaine du Grand théâtre de Rabat et de l’Institut national supérieur de musique.
Il a, en outre, fait état de grandes réalisations en matière de sauvegarde et de valorisation du patrimoine culturel et son intégration dans la stratégie de développement, grâce à la Haute sollicitude dont le Souverain entoure le patrimoine civilisationnel du Royaume et la valorisation des anciennes villes par le biais d’un programme national global doté d’importants investissements. De son côté, M. Abdellah Sadiq, chef de la division des expositions à la direction du livre, des bibliothèques et des manuscrits, a indiqué que les ouvrages de l’exposition, qui bénéficient du soutien ministère de la culture et du Haut-Commissariat des anciens résistants et anciens membres de l’armée de Libération, mettent en exergue une période décisive dans l’histoire du Maroc ayant permis de recouvrer l’indépendance du Royaume.
MAP-19/08/2019