Lancement d’activités culturelles au sein des établissements pénitentiaires sous l’intitulé : « Le livre, outil de réinsertion ».

Dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur (23 avril) et de la Journée nationale de la lecture (10 mai), édition 2019, le Ministère de la Culture et de la Communication – Département Culture – en collaboration avec la Fondation Mohammed VI pour la Réinsertion des Détenus, organise, au sein des structures pénitentiaires et centre de réforme et rééducation, une série d’activités culturelles au profit des jeunes pensionnaires des établissements pénitentiaires, sous l’intitulé : « Le livre, un outil de réinsertion » et ce, dans la période allant du 23 avril au 10 mai 2019.

Ces activités s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre de la Convention de partenariat relative à l’appui des activités culturelles et artistique en milieu carcéral, liant le Ministère de la Culture et de la Communication – Département Culture – et la Fondation Mohammed VI pour la Réinsertion des Détenus, ainsi que dans le cadre de la mise en place de la stratégique du département Culture et consistant à rendre le livre accessible à toutes les catégories sociales, particulièrement celle des personnes détenues. L’objectif de ce programme culturel est de promouvoir les habitudes de lecture, de développer le génie créatif, littéraire et artistique, auprès de cette tranche de citoyens, eu égard au rôle du livre comme outil de réinsertion et de qualification.

Dans cet objectif, un programme culturel diversifié a été mis en place à l’adresse de plusieurs établissements pénitentiaires et centres de réforme et rééducation. Ce programme, conçu sous forme d’ateliers et encadré par des formateurs habilités, est destiné à 600 détenus répartis dans 5 établissements pénitentiaires. Ainsi, l’établissement pénitentiaire Al Arjat 2, abritera, les 29 avril et 2-3 mai, un atelier portant sur les « Aptitudes au développement personnel ». La prison locale de Tanger I, accueillera, les 29 et 30 avril, puis, le 2 mai, un atelier « Théâtre », et un atelier « Calligraphie & Dessin » à la prison locale de Tétouan les 29-30 avril et le 2 mai.

Les jeunes pensionnaires du centre de réforme et rééducation AïnSbaâ bénéficieront les 29-30 et le 3 mai d’un atelier interactif  baptisé « Laboratoire de l’écriture ».

Afin de développer les aptitudes à la création chez ses bénéficiaires, le centre de réforme et de rééducation de Benslimane abritera un atelier consacré au « Conte ». Cet atelier, se déroulera les 29-30 avril et 2 mai.